Qu’est ce que le LM P2 ?

A la différence des LM P1, la catégorie « Le Mans Prototype 2 » (LM P2) est réservée exclusivement à des équipes privées indépendantes des constructeurs et/ou des fournisseurs de moteurs.

Cependant les LM P2 présentent des caractéristiques proches des LM P1 (châssis monocoque carbone) avec puissance inférieure. Leur prix de vente est encadré par la réglementation ACO.

Plusieurs constructeurs proposent des châssis répondant à la réglementation LM P2 actuelle, tels que les Alpine A460, Oreca 05, Ligier JS P2, ou BR01 pour les châssis fermés, ou encore les Gibson 015S, Morgan LM P2 pour les châssis plus anciens et ouverts.

Trois moteurs, Honda, et Nissan, sont homologués pour équiper ces châssis LM P2 construits avant 2017.

A compter de la saison 2017, une nouvelle réglementation LM P2 restreint à quatre le nombre de contructeurs de châssis LM P2, obligatoirement fermés : Dallara, Onroak Automotive (Ligier JS P217), Oreca, Riley/Multimatic.

Gibson Technology en est l’unique motoriste. Le choix des pneumatiques reste libre : Dunlop, Michelin ou Continental.

En 2016, les LM P2 sont éligibles dans les séries suivantes :

> FIA World Endurance Championship & 24 Heures du Mans
> European Le Mans Series (catégorie reine)
> IMSA WeatheTech SportsCar Championship (dans la catégorie Prototype, catégorie reine)
> Asian Le Mans Series (catégorie reine)

Spécificités techniques :
Poids minimum de 900 kg
Cylindrée maximale : 5 000 cm³ et 8 cylindres maximum pour les moteurs atmosphériques, 3 200 cm³ et 6 cylindres maximum pour les moteurs suralimentés (mono-turbo), ou 2 500 cm³ pour les Diesel suralimentés.

Le moteur doit être homologué et venir d’un modèle de série.