SRT 41 by OAK Racing

Frédéric Sausset s’est lancé un incroyable défi. Amputé des quatre membres en 2012 à la suite d’une septicémie nécrosante, il se fixe comme objectif de disputer les 24 Heures du Mans au volant d’un sport-prototype LM P2 en 2016.

Ce projet humain et technologique a rallié les grandes instances du sport automobile, la FIA et l’ACO. De nombreuses personnalités du milieu lui ont dès le départ témoigné leur soutien, notamment Sébastien Loeb, Christophe Tinseau, le Dr Wolfgang Ulrich, patron d’Audi Sport, la direction d’AXA France, de MICHELIN, de TOTAL et Jacques Nicolet, Président de OAK Racing et Onroak Automotive.

C’est en 2015, encadré par l’équipe OAK Racing et au volant d’une Ligier JS 53 EVO adaptée à son handicap, que Frédéric Sausset fait ses premiers pas sur un circuit d’endurance en Challenge Endurance Proto des VdeV Endurance Series. Il se familiarise au cours de la saison avec le pilotage et la gestion de la course avec SRT41 by OAK Racing.

En 2016, Jacques Nicolet met à sa disposition le châssis qui a remporté les 24 Heures du Mans LM P2 2013, Morgan LM P2 en l’adaptant aux contraintes de son handicap. Toujours soutenu par OAK Racing, Frédéric Sausset se voit attribué le box 56 et en passant la ligne d’arrivée il entre dans la légende de l’épreuve mancelle.

Jacques Nicolet, Président de OAK Racing« Si le projet de Frédéric Sausset a pu paraître un peu fou au premier abord, la passion, l’enthousiasme et la volonté qui l’animent m’ont très rapidement convaincu et j’ai eu envie de le soutenir et de l’accompagner dans sa démarche. Ils nous a donné à tous une la leçon de vie extraordinaire. Il a aussi permis à l’équipe de travailler dans un contexte très particulier. J’espère que ce défi réussi sera un encouragement pour d’autres et ouvrira l’accès au sport automobile à des personnes souffrant de divers handicaps physiques. »